2019-05-05 15.51.52-1500

Nous en profitons pour visiter la maison d’un homme d’affaire chinois ayant fait fortune au 19eme siècle grâce au commerce entre l’Europe et l’Asie. L’île de Penang était une plaque tournante. Le commerce de l’opium battait son plein.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s